Formation et transfert de compétences

 
685A3616.jpg
ex-coop_edited_edited_edited.jpg
DSCN2620.jpg
    Pourquoi la formation

Aujourd'hui, plus de trois millions et demi de foyers font appel à des professionnels pour les accompagner dans les tâches de la vie quotidienne ou pour accomplir à leur place ces tâches. L'accroissement de la demande se justifie pour deux raisons principales:

  • Le vieillissement de la population car l'alternative du maintien à domicile répond à un critère d'ordre sociétal mais également d'ordre économique compte tenu des frais d'hébergement en EHPAD.

  • Les mode de vie des personnes dépendantes (souvent en situation de handicap) qui optent de plus en plus souvent pour un maintien à domicile.

Face à l'accroissement de la demande des services et de l'aide à la personne, les pouvoirs publics œuvrent pour structurer et professionnaliser le secteur.

Le secteur du service et de l'aide à la personne est un secteur en plein développement et créateur d'emploi. Cela implique un fort besoin en gestion de ressources humaines pour la structuration de ces emplois et le développement d'emplois de QUALITÉ.

      FORMATIONS

  • Formation service aux personnes: transfert des compétences de base ( savoir, savoir-faire et savoir-être) exigibles pour l'entrée fonction.

  • Formation aux exigences administratives, législatives et sanitaires des métiers du service à la personne.

  • Formation à la connaissance des différents publics et situations.

  • Formation spécifique et de perfectionnement: personne handicapée, adulte, retraité, adolescent, enfant...

  • Formation en communication adaptée: pour un positionnement au plus juste face aux divers publics dit "fragilisés".

 
Organisation et conception du métier
Les services à la personne / aide à la personne

L'accompagnement à la dépendance est un besoin croissant. Les aidants mettent en œuvre des interventions spécifiques auprès des personnes handicapées. Ces interventions spécifiques répondent à des demandes de la part des usagers et le profil professionnel de l'aidant peut-être illustré d'après le canevas qui suit:

Quelle finalité de l'emploi, quel est le service attendu par les aidants?

  • Compenser la déficience fonctionnelle de l'usager

  • Favoriser l'autonomie de l'usager dans toutes les activités de la vie journalière.

Les activités de l'aidant

Il faut dissocier les activités communes à tous les aidants (quelle que soit la législation ou le statut) et celles qui sont spécifiques à des législations particulières.

  1. Activités communes

    • hygiène corporelle

    • habillement

    • repas

    • mobilité (transfert, déplacement)

    • rangement

  1. Activités spécifiques

    • activités sociales (formation, travail, loisirs...)

    • aide psychologique

Les techniques requises

Certaines techniques sont requises de la part des personnes aidantes pour la bonne exécution de leur travail.

  • manipulation du corps

  • aides techniques

  • hygiène et prophylaxie

  • Préparation à la prise d'un poste

  • Plan d'action, phase insertion

 

 

Il paraît important de redéfinir le rôle de l'aidant en fonction de la situation de handicap de la personne. Ces formations vont permettre aux auxiliaires de vie d'évaluer leur niveau de compétences, de réflexion et de positionnement, permettre à l'employeur d'évaluer et de recruter selon ses besoins et de mettre en place un cadre de travail correspondant aux compétences de l'employé et aux attentes du patient. Ce formations spécifiques et ciblées sont adaptées  à ces différents besoins.

Il paraît évident les caractéristiques évoluant, que les compétences requises soient également en évolution, aussi ce programme de formation sera aussi en évolution constante, compte tenue des besoins constants.

Table de nettoyage
fauteuil roulant
Noir Forked Ruban
685A3662.jpg
Noir Forked Ruban

APPROPRIATION

685A3596.jpg
Noir Forked Ruban
20190813_115641.jpg

ENCADREMENT

  • Animation d'équipes

  • Portage et développement de projets

SUIVI D'INTÉGRATION ET ACCOMPAGNEMENT

  • Suivi et évaluation des parcours

  • Mise en place d'actions correctives

39083421_1794171694033634_85907646201997
685A3607
271197203_470392824465792_7564740054043711937_n
252558531_596952531449514_5786462335348641604_n
Les étudiants adultes
 
L'animation socio-culturelle

L'un des moyens les plus sûrs pour bien vieillir et évoluer est de garder l'esprit ouvert, d'aiguiser sa curiosité, de s'intégrer aux autres et à ce qui se passe autour de soi. La vraie jeunesse consisterait en fait à ne jamais laisser son esprit au repos. Toutes les activités socio-culturelles répondent parfaitement aux besoins fondamentaux des personnes car elles permettent d'apprendre, de regarder, d'écouter, de découvrir. En fait, des verbes d'action qui sollicitent les  fonctions essentielles.

La démarche pédagogique

L'acte d'animation n'est pas une action isolée. L'animateur doit pouvoir restituer son intervention dans un contexte plus général. Cette vision globale va l'aider dans sa démarche pédagogique qui se déroule en trois temps.

L'animateur

L'animateur est la personne chargée d'organiser une activité auprès d'une personne ou le plus souvent au sein d'un groupe. Il doit favoriser l'inter-relation et permettre d'atteindre des objectifs ou de réaliser les tâches à accomplir.

L'animateur doit avoir conscience qu'il joue au sein du groupe deux rôles essentiels:

  1. Un rôle social: Il régule la vie de groupe (la dynamique effective), facilite les rapports entre les membres, évite les conflits ou tente de les résoudre.

  2. Un rôle "instrumental" de technicien: L'animateur est concentré sur l'objectif qu'il souhaite voir atteint ou sur la tâche à accomplir. Bien entendu, ces deux rôles sont indépendants.

 

DÉTERMINER

DES OBJECTIFS

Résultats que l'on souhaite voir atteints par les personnes (et non pas que l'on souhaite atteindre), les objectifs sont centrés sur la personne qui est  sujet et non pas objet de l'animation.