1/7
Ludivine Legros

Gérante de l'organisme de formation

ludivinelegros@yahoo.fr

 
Formation et transfert de compétences
    Pourquoi la formation

Aujourd'hui, plus de trois millions et demi de foyers font appel à des professionnels pour les accompagner dans les tâches de la vie quotidienne ou pour accomplir à leur place ces tâches. L'accroissement de la demande se justifie pour deux raisons principales:

  • Le vieillissement de la population car l'alternative du maintien à domicile répond à un critère d'ordre sociétal mais également d'ordre économique compte tenu des frais d'hébergement en EHPAD.

  • Les mode de vie des personnes dépendantes (souvent en situation de handicap) qui optent de plus en plus souvent pour un maintien à domicile.

Face à l'accroissement de la demande des services et de l'aide à la personne, les pouvoirs publics œuvrent pour structurer et professionnaliser le secteur.

Le secteur du service et de l'aide à la personne est un secteur en plein développement et créateur d'emploi. Cela implique un fort besoin en gestion de ressources humaines pour la structuration de ces emplois et le développement d'emplois de QUALITÉ.

      FORMATIONS

  • Formation service aux personnes: transfert des compétences de base ( savoir, savoir-faire et savoir-être) exigibles pour l'entrée fonction.

  • Formation aux exigences administratives, législatives et sanitaires des métiers du service à la personne.

  • Formation à la connaissance des différents publics et situations.

  • Formation spécifique et de perfectionnement: personne handicapée, adulte, retraité, adolescent, enfant...

  • Formation en communication adaptée: pour un positionnement au plus juste face aux divers publics dit "fragilisés".

Organisation et conception du métier
Les services à la personne

L'accompagnement à la dépendance est un besoin croissant. Les aidants mettent en œuvre des interventions spécifiques auprès des personnes handicapées. Ces interventions spécifiques répondent à des demandes de la part des usagers et le profil professionnel de l'aidant peut-être illustré d'après le canevas qui suit:

Quelle finalité de l'emploi, quel est le service attendu par les aidants?

  • Compenser la déficience fonctionnelle de l'usager.

    • au niveau du corps.

    • au niveau de son environnement immédiat.

  • Favoriser l'autonomie de l'usager dans toutes les activités de la vie journalière.

    • Respecter le libre choix de l'usager.

    • Respecter et accepter les limites de l'aide demandée par l'usager et autorisée par la législation en vigueur.

Les activités des aidants s'exercent au domicile de l'usager. Le lieu de l'aide peut cependant être étendu aux lieux de travail, de loisirs, en vacances, pour les courses, les rendez-vous administratifs, médicaux, sociaux...) selon certaines législations en vigueur.

Les activités de l'aidant

Il faut dissocier les activités communes à tous les aidants (quelle que soit la législation ou le statut) et celles qui sont spécifiques à des législations particulières.

  1. Activités communes

    • hygiène corporelle

    • habillement

    • repas

    • mobilité (transfert, déplacement)

    • rangement

  1. Activités spécifiques

    • activités sociales (formation, travail, loisirs...)

    • aide psychologique

Les techniques requises

Certaines techniques sont requises de la part des personnes aidantes pour la bonne exécution de leur travail.

  • manipulation du corps

  • aides techniques

  • hygiène et prophylaxie

 

 

  • Préparation à la prise d'un poste

  • Plan d'action, phase insertion

 

 

Champs des relations de l'aidant avec les autres

Dans son travail, l'aidant est essentiellement en relation avec l'usager. Cependant, différents autres intervenants peuvent être concernés:

  1. L'usager: L'usager est le client (convention), c'est lui qui détermine l'aide. Chaque partie agit en accord avec la convention. L'aidant respecte la vie privée et le patrimoine de l'usager, il est tenu par le secret professionnel.

  2. L'institution: Dans le cadre "institutionnel", l'aidant est lié par un contrat de travail avec un employeur dans une relation de subordination. L'aidant est donc dans le cadre d'une relation professionnelle avec son employeur et l'usager. Étant donné qu'il fait partie d'une équipe avec des collègues, l'aspect relationnel avec ceux-ci est important. Dans un cadre "institutionnel", l'aidant est évalué sur la qualité de son travail (par l'employeur lui-même, parfois aussi par l'usager).

  3. L'environnement de la personne: L'usager ne vit pas toujours seul, il peut avoir une famille, des personnes qui vivent avec lui. De ce fait, l'aidant est aussi en relation avec ces personnes. En outre, l'usager peut faire appel à d'autres personnes pour recevoir de l'aide (infirmier(ère), aide ménagère...). L'aidant doit alors connaître les compétences complémentaires de chacun et accepter, respecter les limites de chaque service.

Il paraît important de redéfinir le rôle de l'aidant en fonction de la situation de handicap de la personne. Ces formations vont permettre aux auxiliaires de vie d'évaluer leur niveau de compétences, de réflexion et de positionnement, permettre à l'employeur d'évaluer et de recruter selon ses besoins et de mettre en place un cadre de travail correspondant aux compétences de l'employé et aux attentes du patient. Ce formations spécifiques et ciblées sont adaptées  à ces différents besoins.

Il paraît évident les caractéristiques évoluant, que les compétences requises soient également en évolution, aussi ce programme de formation sera aussi en évolution constante, compte tenue des besoins constants.

APPROPRIATION

SUIVI D'INTÉGRATION ET ACCOMPAGNEMENT

L'animation socio-culturelle

L'un des moyens les plus sûrs pour bien vieillir est de garder l'esprit ouvert, d'aiguiser sa curiosité, de s'intégrer aux autres et à ce qui se passe autour de soi. La vraie jeunesse consisterait en fait à ne jamais laisser son esprit au repos. Toutes les activités socio-culturelles répondent parfaitement aux besoins fondamentaux des personnes car elles permettent d'apprendre, de regarder, d'écouter, de découvrir. En fait, des verbes d'action qui sollicitent les  fonctions essentielles.

La démarche pédagogique

L'acte d'animation n'est pas une action isolée. L'animateur doit pouvoir restituer son intervention dans un contexte plus général. Cette vision globale va l'aider dans sa démarche pédagogique qui se déroule en trois temps.

L'animateur

L'animateur est la personne chargée d'organiser une activité auprès d'une personne ou le plus souvent au sein d'un groupe. Il doit favoriser l'inter-relation et permettre d'atteindre des objectifs ou de réaliser les tâches à accomplir.

La personne qui est "officiellement", de part son statut ou de par sa fonction, chargée de conduire une animation se trouve d'emblée en position de leader. Ses compétences sont reconnues tacitement par le groupe. Toutefois, c'est dans sa manière de conduire l'animation que sa position de leader se trouvera définitivement reconnue. Ni le charme, ni la fougue de la jeunesse, ni le sens de l'humour ne peuvent masquer une incompétence face à un groupe de personnes en attente d'une prestation " qui animera véritablement leur quotidien".

Le danger étant de vite lasser les participants et de voir s'imposer des leaders "informels" qui pourraient très vite perturber la dynamique de groupe. L'animateur doit avoir conscience qu'il joue au sein du groupe deux rôles essentiels:

  1. Un rôle social: Il régule la vie de groupe (la dynamique effective), facilite les rapports entre les membres, évite les conflits ou tente de les résoudre.

  2. Un rôle "instrumental" de technicien: L'animateur est concentré sur l'objectif qu'il souhaite voir atteint ou sur la tâche à accomplir. Bien entendu, ces deux rôles sont indépendants.

 

Les critères de la réussite de l'animateur

Les capacités requises pour qu'un animateur puisse conduire le mieux possible une séance peuvent se répartir en trois grands domaines: SAVOIR / SAVOIR-FAIRE / SAVOIR-ÊTRE

Dans le domaine du savoir-être, il est de coutume de parler non plus en termes de capacités de l'animateur, mais en décrivant les qualités qu'il possède. Il faut d'ailleurs noter que ces qualités peuvent être intentionnellement développées par un travail "sur soi", seul ou à l'aide de méthodes, de techniques de groupe aussi variées que nombreuses.

Ce travail de connaissance de soi aidera l'animateur à y voir plus clair, par exemple dans la représentation qu'il a de chaque public. Il est très important aussi que l'animateur, au cours de sa formation, multiplie les expériences auprès des divers publics afin qu'il sache s'il a les aptitudes requises pour travailler avec tel ou tel public.

C'est l'aspect relationnel qui conditionne en grande partie le succès d'une animation.

DÉTERMINER

DES OBJECTIFS

Résultats que l'on souhaite voir atteints par les personnes (et non pas que l'on souhaite atteindre), les objectifs sont centrés sur la personne qui est  sujet et non pas objet de l'animation.

Les outils utilisés
  • Suivi et évaluation des parcours

  • Mise en place d'actions correctives

ENCADREMENT

  • Animation d'équipes

  • Portage et développement de projets

39083421_1794171694033634_85907646201997
L'équipe de développement de démarrage
685A3607
Les étudiants adultes
685A3596
 
 
 
 
 
 
 
 
Simulateurs

Les simulateurs permettent aux apprenants à ne pas juger sur des apparences, mais expérimenter les difficultés par le ressenti. Pour ce faire, Ludivine Legros a investi dans du matériel pédagogique professionnel, créé par des chercheurs en gérontologie (GERT): simulateur de vieillissement (combinaison complète de simulation de vieillissement naturel), simulateur de tremblements assimilés Parkinson, simulateur de l'hémiplégie, simulateur de BPCO, coffret de lunettes de simulation de déficience visuelle (Cataracte, DMLA, Rétinite pigmentaire, Décollement de rétine, Rétinopathie, Glaucome).

Objets et matériels facilitateurs

Les objets et matériels facilitateurs de vie à domicile (fauteuil roulant, canne, béquilles, chaise percée, échelle de lit, couvert ergonomique, drap de glisse, sangles, disque de transfert...). Ces objets permettent aux apprenants de découvrir de nombreuses aides facilitatrices de vie et les incite à être curieux des diverses possibilités qui s'offrent à leur professionnalisme*.

Possibilité de louer ponctuellement un lit médicalisé.

*Professionnalisme: savoir prendre soin de soi et de sa santé pour être efficace à 100% auprès de la personne.

Jeux de société adaptés à l'apprentissage

Les jeux de sociétés adaptés à l'apprentissage (questions de terrain sur la dépendance, le maintien à domicile ou l'entretien du cadre de vie). Ces jeux ont été créés par la société "Astruc" et permettent l'apprentissage ludique. Ils sont utilisés pendant les périodes de plus faible concentration et permettent de vérifier les apprentissages.

Exercices de coopération

Les exercices de coopération pour faciliter la cohésion de groupe et travailler la communication. Les métiers des services et de l'aide à la personne sont des métiers où l'on est souvent seul, cependant l'équipe est existante et il s'agit de la repérer pour fonctionner de façon efficace et collective. Cette notion prise en compte , il est souvent observé que les aidants s'épuisent moins et qu'ils réapprennent à "passer le relais". Ces exercices permettent, dans un moment convivial de communiquer efficacement pour un objectif commun.

Exemple: construction d'un pont avec des piques à brochettes et Chamalows, sauvetage d'un village avec l'adhésion de tous sur les solutions trouvées...

Salle de formation

La salle de formation est aux normes (construction 2019), sa surface de 55m2 avec une capacité d'accueil de 12 apprenants est fonctionnelle, avec un accès internet, des rangements pour le matériel et un coin "repos" pour les exercices de groupe.

Cette salle est construite au sein d'un lieu atypique, un centre équestre et permet une coupure avec le milieu urbain pour des apprentissages dans le calme et la décontraction.

 

Espace détente et pause repas

La cuisine fonctionnelle et aux normes (construction 2019), un coin salon et une salle à manger pour la réception des apprenants dans les meilleures conditions, mais aussi pour des mises en situation au plus près de la réalité (confection de repas adaptés, aide à l'alimentation, accompagnement quotidien, entretien du cadre de vie).

Espace extérieur, le centre équestre

L'espace extérieur atypique est un centre équestre adapté et accessible aux personnes handicapées qui permet l'essai des différents simulateurs en milieu naturel, hors salle, qui représente la réalité au plus près. Avec les simulateurs, les apprenants peuvent confronter les difficultés qu'une personne fragilisée peut

rencontrer dans son quotidien (luminosité, température, sols irrégulier, bruit...). Des bancs et des espaces de repos sont disposés tout au long du parcours.

De plus, la présence des chevaux (espace sécurisé) permet de travailler sur les projets de vie des personnes, d'envisager avec les aidés, des activités autres que le soin au quotidien. Cela permet également aux apprenants d'appréhender la personne dans son entièreté, ce qui implique aussi des projets de loisirs.

 
Notre équipe
Vos commentaires
Nos Partenaires
Labels

Documents de formations

Informations Légales

Copyright J.V Création Atyic Studio Aimargues - Tous droits réservés